Cédric Tourbe signe une chronique, captivante et détaillée du fiasco diplomatique qui a conduit à la signature du pacte germano-soviétique en août 1939. Face à Hitler, une Angleterre farouchement anti-communiste et une Union soviétique tenue d'une main de fer par les Bolchéviques, qui joue les inflexibles. L'espoir peut venir de la politique de défense collective proposée et défendue par les diplomates russes. Mais l'Empire britannique semble ne pas s'émouvoir des lois raciales et du réarmement promulgués par Hitler et joue avec ce dernier une périlleuse partie de poker menteur. La France, qui se perd dans une instabilité politique couplée à une rigidité des corps militaires et diplomatiques, n'est pas en meilleure forme. Le monde observe impuissant les transgressions successives du traité de Versailles. Staline se tord la moustache. La mécanique cynique des ego, des calculs et des renoncements apparaît ici au grand jour, qui ouvrira les portes à Hitler et à ce pacte contre nature. Garni d'images d'archives inédites, le documentaire met en avant des hommes politiques brillants, volontaires, les diplomates soviétiques et juifs Litvinov et Maïski. Écartés par Staline, ils laisseront place à Molotov, qui aura toute latitude pour négocier le pacte funeste avec Ribbentrop. Chronique passionnante d'un désastre annoncé.

Documentaire de Cédric Tourbe.

8