Vingt-neuf millions d'albums vendus en 30 ans, une vraie conscience politique, économique et sociale et une indéniable capacité à se réinventer. Enfant de MTV, Radiohead n'a jamais été un groupe tout à fait comme les autres. Et le documentaire que propose Benjami...

Vingt-neuf millions d'albums vendus en 30 ans, une vraie conscience politique, économique et sociale et une indéniable capacité à se réinventer. Enfant de MTV, Radiohead n'a jamais été un groupe tout à fait comme les autres. Et le documentaire que propose Benjamin Clavel à son sujet sort lui aussi quelque peu des sentiers battus. Ne serait-ce déjà que par ses invités. Pas de stars venues ici crier au génie et louer les talents thomyorkiens, mais un musicologue, un biographe, un philosophe, un romancier, un auteur qui décryptent son militantisme, son engagement et son anticapitalisme... Ils épinglent son rapport à Noam Chomsky et à Naomi Klein et analysent son regard critique sur la technologie et son attitude ambivalente. Ils reviennent sur la sortie d' In Rainbows, téléchargeable gratuitement sur le site Internet des Anglais avec la possibilité de faire un don (le prix était fixé par l'acheteur) et lèvent le voile sur W.A.S.T.E. (référence à l'écrivain Thomas Pynchon), la société qui s'occupe de vendre leurs produits dérivés. À travers l'art et les disques de Radiohead ( Kid A a marqué le passage au siècle nouveau), Clavel retrace finalement l'histoire d'un groupe qui invite l'auditeur à résister politiquement et à devenir le sujet actif de sa propre existence.