1. LA PETITE SIRÈNE, COPENHAGUE

"Je travaille sur ce que j'appelle mon projet de symphonie depuis trois ou quatre ans. Tout a commencé avec le compositeur classique new-yorkais Nico Muhly ( Grizzly Bear, Björk, Jonsi... , ndlr). Nico a arrangé certaines de mes chansons pour les présenter à Los Angeles. C'est la première fois que j'ai envisagé de revisiter mes morceaux pour un grand ensemble et l'idée a fait son chemin. Je me suis mis à donner des "concerts symphonies". A adapter mes chansons avec Nico mais aussi Rob Moose et Maxim Moston ( deux Johnsons, ndlr). Sur Cut the world, j'ai rassemblé les titres les plus significativement modifiés par les arrangements. Ceux qui avaient subi une vraie transformation. Il y a donc quelques chansons échappées des débuts de ma discographie. Des extraits avec lesquels je voyage depuis 20 ans. J'ai eu l'opportunité d'enregistrer deux concerts à Copenhague avec le Danish National Chamber Orchestra et ils ont constitué la base du disque. La symphonie apporte une espèce de fortification. Une vigueur. Une puissance. Elle verse l'adresse, l'habileté de 60 musiciens dans une chanson. Elle procure une ampleur inaccessible avec six personnes sur scène. Un même titre peut se faire agile en petit groupe et ferme avec un orchestre. Devenir un grand navire en mer et plus une petit...