Elle s'appelle Gelsomina, comme l'héroïne de La Strada, aborde l'adolescence et vit avec ses parents et ses trois soeurs cadettes retranchée du monde dans une petite exploitati...

Elle s'appelle Gelsomina, comme l'héroïne de La Strada, aborde l'adolescence et vit avec ses parents et ses trois soeurs cadettes retranchée du monde dans une petite exploitation apicole délabrée au coeur de l'Ombrie. Équilibre bientôt menacé par l'arrivée de Martin, un jeune délinquant rejoignant la ferme dans le cadre d'un programme de réinsertion, et le tournage, à deux pas de là, d'un épisode du jeu télévisé Le Pays des merveilles. Quatre ans avant Lazzaro Felice ( lire page 10), Le Meraviglie jetait les bases de l'univers éminemment singulier d'Alice Rohrwacher, chronique naturaliste glissant vers la fantasmagorie troublante pour s'ériger, malgré son côté inégal et même parfois bancal, en oasis de poésie bienvenue dans un monde en étant tristement dénué...