Sur sa table de travail, pendant que François Boucq finalise une mise en couleurs sur son ordinateur, trônent presque nonchalamment les planches du dernier et prochain Bouncer. Série à succès écrite par Jodorowsky, western métaphysique bourré d'action et de grands balèzes... Du pain bénit pour le trait virtuose et fouillé du Français, proche d'un style réaliste qui pourrait lui assurer succès de foule sur succès de foule. Et pourtant, on vient le voir à Lille pour une toute autre actualité: celle de Jérôme Moucherot, son agent d'assurances petit, bedonnant, franchouillard et très, très éloigné des habituels héros de BD, à qui François Boucq vient d'offrir un nouvel album, et un nouvel éditeur -Le Lombard a racheté les quatre premiers albums publiés chez Casterman, et réédite le tout à l'occasion de ce cinquième opus, en forme de préambule, Le Manifeste du mâle dominant (lire critique ...