Dans un texte servant à introduire le travail de Kikie Crèvecoeur, l'écrivain Caroline Lamarche revient sur le fameux passage de Flaubert où l'auteur du sublime Un coeur simple aspire à toucher de la plume la fine pellicule qui sépare l'être et le néant. On connaît par coeur cette citation: " Ce qui me semble beau, ce que je voudrais faire, c'est un livre sur rien, un livre sans attache...