Rentrée chargée pour le surdoué et surproductif Bastien Vivès: outre un avant-dernier épisode de la saga Lastman attendu avant la fin de l'année, le Français so...

Rentrée chargée pour le surdoué et surproductif Bastien Vivès: outre un avant-dernier épisode de la saga Lastman attendu avant la fin de l'année, le Français sort coup sur coup deux albums qui tiendront, comme à son habitude, et de l'art et du cochon, mais en des proportions variées. Dans Le Chemisier, chez Casterman, où un bout de tissu va transformer une fille banale et invisible, telle La Moustache d'Emmanuel Carrère, on retrouve le Vivès sensuel sous influence Claude Sautet. Dans Petit Paul par contre, qui ouvre une nouvelle collection "Porn'Pop" chez Glénat, c'est le sale gosse priapique et obsédé adepte de la BD porno et provoc' qui se laisse aller avec ce récit qui fait suite aux Melons de la colère (paru chez BDCUL) et effectivement très charnu.