Courtisée par Luchino Visconti, Ettore Scola et Dino Risi, idolâtrée comme icône érotique, l'actrice italienne Laura Antonelli fut jetée en prison à 49 ans pour un prétendu trafic de cocaïne. Oubliées les années fastes des comédies légères, consumée la passion avec ...

Courtisée par Luchino Visconti, Ettore Scola et Dino Risi, idolâtrée comme icône érotique, l'actrice italienne Laura Antonelli fut jetée en prison à 49 ans pour un prétendu trafic de cocaïne. Oubliées les années fastes des comédies légères, consumée la passion avec Jean-Paul Belmondo... Après son arrestation arbitraire et la répudiation publique qui s'ensuivit, elle choisit de se couper du monde en un long repentir solitaire avec Dieu pour seul compagnon: " La vie terrestre ne m'intéresse plus, je préférerais qu'on me laisse seule, qu'on m'oublie..." En panne sur un manuscrit, le narrateur à la dérive est mandaté par un producteur pour reprendre contact avec l'actrice disparue. Le temps d'un bref séjour à Rome, il s'évertue à restituer la Bardot italienne "à la beauté embarrassante", la femme affranchie des carcans moraux d'une Italie rétrograde, régie par le code fasciste. Embarqué dans un cabriolet Lancia couleur crème, Philippe Brunel enquête en détective lacunaire, slalome entre confidences de plateau et coulisses d'un passé révolu, croise brièvement les témoins de la dislocation d'une légende. " Avais-je l'intention d'écrire un livre? Cette idée ne m'avait pas encore effleuré. Comment raconter Laura sans la trahir?" Une balade élégante, au charme volatil.