"Chasing an Illusion"

Distribué par Northern Spy.
...

Distribué par Northern Spy. 7 Personnalité singulière du folk américain, un peu ancestrale un peu freak, Larkin Grimm s'était faite relativement discrète depuis la sortie il y a quasiment dix ans du remarquable Parplar. Au point qu'on n'avait pas vu Soul Retrieval passer en 2012 sur le label Bad Bitch Records. Ancienne membre des Dirty Projectors, la native de Memphis signe avec Chasing an Illusion un disque hanté, possédé, truffé d'instruments et quand même un peu plus lumineux (le joli Beautifully Alone, le sifflotant Keeping You Alive) qu'il y paraît. Épaulée par une tripotée de musiciens dont le producteur de Bowie Tony Visconti à la basse, Grimm joue avec sa voix de sirène haut perchée pour nous noyer au fond de l'océan Atlantique. Quelque part entre folk traditionnel et expérimental avec des incantations à la Björk. J.B.