À un jet de pierre de la frontière belge, les Nuits secrètes d'Aulnoye-Aymeries, qui s'ouvrent ce vendredi, restent une valeur sûre de l'été. Depuis son lancement, il y a un peu plus de quinze ans, le festival nordiste a évolué, mais a s...

À un jet de pierre de la frontière belge, les Nuits secrètes d'Aulnoye-Aymeries, qui s'ouvrent ce vendredi, restent une valeur sûre de l'été. Depuis son lancement, il y a un peu plus de quinze ans, le festival nordiste a évolué, mais a su rester fidèle à ses valeurs. Soit celles d'un événement musical qui entend rester accessible, et à taille humaine (trois scènes seulement). Et qui, s'il n'hésite pas à glisser l'une ou l'autre tête d'affiche dans sa programmation (cette année, notamment, Julien Doré, Camille, le S-Crew de Nekfeu), s'acharne encore davantage à cultiver son goût pour la découverte (Cigarettes After Sex, entre autres). Pour preuve, ses fameux parcours secrets, souvent imités, jamais égalés. Le principe est simple: le public monte dans un bus vers une destination inconnue pour un concert surprise, sans savoir sur quel artiste il va tomber. Quelques indices tout de même: sont inscrits au programme, Jacques, Mathieu Boogaerts, Her, les Parcels, Jeanne Added, Sébastien Martel, les Sud-Africains furieux de BCUC ou encore un "théâtre de chambre", entre performance, vidéo et mapping... Du 28 au 30/07, à Aulnoye-Aymeries (France). www.lesnuitsecretes.com L.H.