Agaric le jeune, mais vieux quand même, se verrait bien mettre un terme à sa carrière de sculpteur royal en étant enfin écrasé par une des gigantesques idoles qu'il crée régulièrement -mais non sans mal, la création ayant ses raisons que la raison ignore. Le roi de c...

Agaric le jeune, mais vieux quand même, se verrait bien mettre un terme à sa carrière de sculpteur royal en étant enfin écrasé par une des gigantesques idoles qu'il crée régulièrement -mais non sans mal, la création ayant ses raisons que la raison ignore. Le roi de cette Crète uchronique et aussi trash que drôle a, lui, une autre idée, née d'un rêve et d'une grosse beuverie: faire créer par Agaric une nouvelle idole, toujours en marbre, mais qui cette fois flottera et emmènera le souverain au royaume des morts. Comment s'en sortira-t-il? Peut-être par la voie que lui proposera Calliopée, la jeune épouse fertile que le roi lui a offerte comme avance sur commande. Car Calliopée, pas manchote du crayon, ne manque pas d'idées. Conte crétois dévoyé, tragi-comédie presque grecque, récit fou d'une aventure émancipatrice... Cette Voie déjoue toutes les catégories, mêlant l'érudition et le gros rire comme rarement. Le Bruxellois Alexandre De Moté, auteur entre autres de deux beaux livres chez Vide Cocagne ( Je n'ai jamais dit je t'aime, Et si je m'en vais avant toi) se concentre cette fois sur l'écriture du scénario intello-rigolo et délègue au très doué Paul Burckel la mise en dessin de cet objet dessiné non identifié aussi réaliste qu'expressif.