Premier film tourné loin du Japon par Hirokazu Kore-eda, La Vérité orchestre, dans une villa parisienne, les retrouvailles acrimonieuses entre Fabienne Dangueville (Cath...

Premier film tourné loin du Japon par Hirokazu Kore-eda, La Vérité orchestre, dans une villa parisienne, les retrouvailles acrimonieuses entre Fabienne Dangueville (Catherine Deneuve), une star de cinéma hautaine doublée d'une langue de vipère, et sa fille Lumir (Juliette Binoche), scénariste revenue avec sa famille de New York pour saluer la parution de ses mémoires. Ce qui, devant la caméra du maître nippon, se mue en ballet virevoltant, Kore-eda auscultant leur relation dans un mélange subtil de légèreté et d'acidité. Et signant l'un de ces portraits de famille dysfonctionnelle dont il a le secret, tout en offrant à Catherine Deneuve une partition millimétrée qu'elle exécute avec gourmandise. En un mot comme en cent: lumineux.