DOCUMENTAIRE D'OLIVIER TOSCER.
...

DOCUMENTAIRE D'OLIVIER TOSCER. 7 30 % des voix. Sept millions d'électeurs. Mais qui sont-ils? Quelles sont leurs motivations et leurs espérances? Qu'incarne pour eux Marine Le Pen? Olivier Toscer est parti à la rencontre des électeurs du Front National. Pas les fauchés qui n'arrivent pas à nouer les deux bouts ni les malabars écervelés avec leurs croix gammées sur les biscotos. Non. Les nouveaux électeurs du parti. Des gens qui ne correspondent pas au portrait robot. Des mecs qui écoutent Antisocial de Trust en bagnole et qui ont parfois même milité pour SOS Racisme. Il y a un rappeur, Edel, fils d'immigrés. Un couple d'homosexuels au haut niveau de vie. Un beau gosse ouvertement gay plébiscité par les lecteurs de Têtu. Ou encore Ossam, haut fonctionnaire qui a intériorisé le FN, est devenu Jean et parle en "stock d'immigrés" (on appelle ça le phénomène du dernier arrivé ferme la porte). Aujourd'hui, le FN séduit homos et homophobes (un couple gay sur trois voterait Front National), 4 ou 5 % de Maghrébins lui donnent leur voix. Les chiffres grimpent à 13 % au sein de la communauté juive. Et plus effrayant encore: en cinq ans, le nombre d'enseignants aurait plus que doublé. Un prof sur dix environ flirtant avec le vote frontiste. Politologue, sondeur, historien ponctuent çà et là de leurs éclaircissements une glaçante plongée dans l'autre électorat lepéniste. Le plus grand indice du danger imminent. J.B.