Zep, pour Led Zeppelin. En choisissant son nom d'auteur à 14 ans, le Suisse Philippe Chappuis affichait déjà clairement son penchant pour le rock. Normal, dès lors, qu'après une quarantaine d'albums, dont 12 dédiés à Titeuf, il s'accorde une pause musicale avec Happy Rock. Un rock que l'auteur conjugue d'ailleurs à l'anglaise, comme si Trust, Téléphone, les Bérurier Noir ou encore la Mano Negra n'avaient jamais existé. " Cela s'explique par l'histoire de Happy rock , se défend Zep. L'album...