" Je m'appelle Hildegard Müller. Ceci est mon journal. Mon journal a de parti...

" Je m'appelle Hildegard Müller. Ceci est mon journal. Mon journal a de particulier que ça n'est pas moi qui l'écris. J'ai engagé un écrivain, un scribe; un traducteur en quelque sorte. Il traduit ma vie en mots. Je parle, il écrit. J'espère qu'il est fidèle. Je me force à l'imaginer car ma vie m'a appris que les hommes ne sont pas fidèles."