Entre Nick Cave et le cinéma, c'est déjà une affaire ancienne. Voilà plus de 20 ans que ses compositions hantent les films les plus divers -chansons, ou soundtrack en bonne et due forme-, à quoi il ajoute, à l'occasion, une apparition devant la caméra -voir Johnny Suede, de Tom DiCillo, ou The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford, de Andrew Dominik. Avec John Hillcoat, c'est toutefois une autre histoire, quelque chose comme the Australian Connection. Ces deux-là se connaissent depuis une éternité, en effet. Et si le réalisateur a signé quelques vidéos pour le chanteur, ce dernier a écrit les musiques de l'ensemble de ses films depuis Ghosts of the Civil Dead, en 1988, avant de devenir son scénariste occasionnel, de The Proposition, en 2005 , à Lawless, sept ans plus tard -un film qui les aura tout deux conduits à Cannes en mai dernier, où l'on pressait un Nick Cave classieux de s'étendre sur son travail...
...