"La Muerte"

"C'est mon disque hommage à Alex Harvey", plaisante Didier/Dee-J en allusion au délirant rocker écossais. De fait, ce premier album studio depuis la reformation jette dès l'ouverture...

"C'est mon disque hommage à Alex Harvey", plaisante Didier/Dee-J en allusion au délirant rocker écossais. De fait, ce premier album studio depuis la reformation jette dès l'ouverture Crash Baby Crash des accords rock'n'roll crus intemporels que n'aurait pas non plus reniés le MC5. Mais plongés dans une cocotte borderline metal via l'apport des trois recrues de 2015 et du jeune ingé son/mixeur Deha. Ce choc ferrugineux des générations passe alors le filtre Marc Du Marais, voix et textes anthropophages, illustrés par le francophile Suis-je un animal? Oui, une bête vocalisante, qui, dans ce théâtral dantesque, honore le sentiment épique comme celui de Darkened Dreams, sorte de version guitares de Front 242. Les potes avec lesquels La Muerte partage visiblement l'élixir bruxellois de jeunesse-vieillesse brillamment assumée.