En 1982, John Carpenter signe avec The Thing, joyau de SF horrifique nihiliste et désenchanté, ce qui est appelé à rester comme son chef-d'oeuvre absolu. Victime collatérale du succès phénoménal du très optimiste E.T., ce fascinant sommet de terreur alien honteusement boudé par la critique ne trouve, à l'époque, absolument pas son public. Fragilisé par cet échec aussi cuisant qu'illégitime, le cinéaste américain se rabat alors sur une valeur sûre du moment(1): l'adaptation d'un roman du maître de l'horreur Stephen King. À savoir, en l'occurrence, C...