Apprendre à (aimer) lire c'est bien, mais apprendre à créer, c'est encore mieux! Tel est en tout cas le créneau du "cultivateur d'idées" Philippe Brasseur, comme il se nomme lui-même, auteur belge de plusieurs ouvrages (et consultant) sur la créativité, et qui met cette fois ses théories en pratique, et à hauteur d'enfant, dans un li...

Apprendre à (aimer) lire c'est bien, mais apprendre à créer, c'est encore mieux! Tel est en tout cas le créneau du "cultivateur d'idées" Philippe Brasseur, comme il se nomme lui-même, auteur belge de plusieurs ouvrages (et consultant) sur la créativité, et qui met cette fois ses théories en pratique, et à hauteur d'enfant, dans un livre-objet qui devrait faire le bonheur des petits, des parents et des longs trajets en voiture à l'approche des vacances. Dans cette "fabrique à idées", des demi-pages se combinent en effet quasiment à l'infini pour créer des associations d'idées, que ce soit sous la forme de devinettes, d'histoires à raconter, de comparaisons improbables ou d'inventions zinzins. " Qu'est ce qui est rond et qui fait du bruit?", "Qu'est-ce qui est brillant et qui se termine par un e?", " Qu'est ce qui est délicieux et qui sent mauvais?"... Chaque fois, il n'y a de bonne réponse que celle que le petit (ou grand) lecteur imaginera. Idem dans les parties " Bricoleur d'histoires" (" Comment l'armoire de grand-mère devint une star de la télé?", " Comment une simple patate reçut une punition bien méritée?") ou " Labo des inventions" (" Imaginez l'institutrice du futur", en, au choix de la demi-page, " vous inspirant des concerts pop, de la préhistoire ou des jeux vidéo"), et qui peuvent chaque fois se jouer seul ou en groupe. De quoi multiplier les idées nouvelles et originales, à l'instar de Thomas Baas, l'illustrateur joyeux de cet ouvrage pas bête et très "feel good". Un livre créé également avec le concours du Musée des Enfants, bien connu des jeunes parents bruxellois.