Ils hurlent, applaudissent, encouragent... Poussent les coureurs, les arrosent, les épongent... Bienvenue dans l'enfer du Tour de France et les cols de la Grande Boucle. Le 20 juillet 2017, l'épreuve reine du cyclisme par étapes passe pour la 35e fois par le col de l'Izoard. Pour être aux meilleures places, voir les co...

Ils hurlent, applaudissent, encouragent... Poussent les coureurs, les arrosent, les épongent... Bienvenue dans l'enfer du Tour de France et les cols de la Grande Boucle. Le 20 juillet 2017, l'épreuve reine du cyclisme par étapes passe pour la 35e fois par le col de l'Izoard. Pour être aux meilleures places, voir les coureurs de tout près et passer à la télé, les premiers camping-cars s'installent le long des routes, d'interminables jours avant l'arrivée de la caravane. Parqués sur un petit lopin d'herbe au milieu de lacets interdits à l'arrêt le reste de l'année, Dédé et Jojo, Cruchot, Marie et Jacky, Roger, Jacques et Annick ont ouvert pendant deux semaines les portes de leur mobil-home et de leur vie. La Grand-Messe ne parle pas tant de vélo que de ceux qui l'aiment. Ici, on n'attend pas Godot. On attend le peloton. Ça chante, ça essaie de régler sa télé, ça joue de l'accordéon et ça prend l'apéro. On se promène. On regarde les célébrations du 14 juillet, on se raconte les drames de nos vies et on chante la Marseillaise... Les jours passent. Les voisins envahissants arrivent. On croise des Parisiens imbibés avec leur piscine gonflable sur la tête, le célèbre Diable avec qui tout le monde tient à se faire prendre en photo... Valery Rosier ( Silence Radio, Parasol) et Méryl Fortunat-Rossi ( L'Ours noir, Le Plombier) filment la vie quotidienne extraordinaire et banale de ces étranges vacanciers dans des splendides paysages montagneux gorgés de soleil, balayés par le vent et bientôt rythmés par les coups de pédale. Amen.