Le documentaire était déjà passionnant en soi, mais l'édition DVD, riche de solides suppléments, rajoute encore à l'intérêt de l'objet. Le film, d'abord: Bastien Régnier a 20 ans et milite depuis cinq ans déjà au sein du principal parti d'extrême droite français quand la caméra d'Étienne Chaillou et Mathias Thé...

Le documentaire était déjà passionnant en soi, mais l'édition DVD, riche de solides suppléments, rajoute encore à l'intérêt de l'objet. Le film, d'abord: Bastien Régnier a 20 ans et milite depuis cinq ans déjà au sein du principal parti d'extrême droite français quand la caméra d'Étienne Chaillou et Mathias Théry s'invite dans son quotidien. Petit soldat affable du FN, le jeune homme se prend à rêver d'endosser un jour le costume de politicien lorsque de vieux démons resurgissent, cristallisés dans ce saisissant moment de basculement où il tombe le masque. Mais ce n'est pas tout: assis dans un fauteuil face caméra, Bastien lit aussi le récit très littéraire qui servira de voix off au long métrage une fois finalisé. De cet ingénieux tissage entre un passé déjà filmé et le présent de la lecture naît une proposition de cinéma singulièrement stimulante, à l'intensité proche d'un thriller, qui questionne juste et en profondeur. Captivant jusque dans ses ambiguïtés les plus troubles, le film est largement commenté par les réalisateurs en bonus, mais se voit aussi augmenté de deux longs entretiens de qualité: l'un avec le politologue Pascal Perrineau, professeur à Sciences Po, l'autre avec le sociologue Erwan Lecoeur, spécialiste de l'extrême droite. Mieux: le DVD comprend également une intervention de Bastien Régnier à l'issue d'une projection du film où il répond lui-même et sans ambages à la question qu'il pose à la fin de La Cravate: " Est-ce que je suis un connard?" Fort.