Militant ouvrier anglais de la fin du XVIIIe siècle passé à la postérité pour sa rage contre les machines remplaçant les sav...

Militant ouvrier anglais de la fin du XVIIIe siècle passé à la postérité pour sa rage contre les machines remplaçant les savoir-faire, John Ludd prête son nom à la nouvelle exposition du BPS22. Pourquoi? Parce que celle-ci, qui reprend une quarantaine d'oeuvres récemment acquises par la Province de Hainaut, se propose de nous faire réfléchir sur " les différentes situations de dépossessions que l'être humain peut être amené à vivre". La proposition titille d'autant plus qu'elle aligne un joli casting de plasticiens: Teresa Margolles, Jacqueline Mesmaeker, Mounir Fatmi ou encore Jacques Charlier.