" Le vent de Ségurian remonte le chemin Saint-Bernard et va se perdre tout en haut de la montagne, au-delà...

" Le vent de Ségurian remonte le chemin Saint-Bernard et va se perdre tout en haut de la montagne, au-delà des forêts. C'est un vent tiède et amer comme sorti de la bouche d'une vieille, un souffle chargé de poussières de cyprès et d'olives séchées qui emporte avec lui les derniers rêves des habitants et les images interdites -les seins de la voisine guettés dans l'entrebâillement d'une porte, les rires des hommes à tête de chien, la dame blanche qui hante les bois."