C'est un sacré pavé -2 kilos facile- que l'historien Patrick Gaumer jette aujourd'hui dans la mare des amateurs de bulles. Mise à jour d'une première édition publiée en 2004 et épuisée depuis, son Dictionnaire mondial de la BD fait partie de ces friandises qu'on grignote sans faim. Pour le plaisir de renouer avec des arômes oubliés ou pour gratter la démangeaison d'un trou de mémoire. Avec ses 2200 articles (25 ...

C'est un sacré pavé -2 kilos facile- que l'historien Patrick Gaumer jette aujourd'hui dans la mare des amateurs de bulles. Mise à jour d'une première édition publiée en 2004 et épuisée depuis, son Dictionnaire mondial de la BD fait partie de ces friandises qu'on grignote sans faim. Pour le plaisir de renouer avec des arômes oubliés ou pour gratter la démangeaison d'un trou de mémoire. Avec ses 2200 articles (25 à 30 % de nouvelles entrées), ce vaste panorama embrasse aussi bien les auteurs que les personnages ou les revues spécialisées. Personne n'est oublié. Ni les piliers de la BD occidentale (de Tintin à Astérix en passant par Corentin ou Buddy Longway), ni les comics (de Gibbons à Anderson), ni les "indépendants" (De Blanquet à Mezzo), ni les mangas (de Tatsumi à Taniguchi), même si pour ces derniers, l'auteur s'est volontairement limité aux grandes séries populaires comme Death Note ou Naruto. Sinon il aurait pu facilement doubler la mise... Précises et incollables, les notices évitent la prétention comme la dilution. Les faits, rien que les faits. Les oublis sont rares. Boulet, s'il est cité à 3 reprises, n'a pas droit aux présentations. Pas plus qu'une Dominique Goblet. On ne boudera pas pour autant son plaisir, notamment en s'aventurant dans le cahier central. Un livre dans le livre dressant le portrait de la planète BD, de l'Afrique (on apprend ainsi que le premier strip du continent est paru en 1958 dans une revue du Congo belge, Antilope) à la Finlande en passant par la Chine et... la Belgique francophone. Sourcilleux, Patrick Gaumer distingue en effet l'héritage francophone et flamand, qu'il rattache aux Pays-Bas! Cette bible vient rejoindre le bataillon des ouvrages s'enivrant de bulles. Alors que Thierry Smolderen se penchait récemment sur les Naissances de la bande dessinée (Les impressions nouvelles), Joseph Ghosn a pris fait et cause pour les Romans graphiques (Le mot et le reste), dressant la liste de 101 albums incontournables. Autant de nouvelles portes d'entrées sur un art qui... brûle les planches comme jamais. Dictionnaire mondial de la BD, de Patrick Gaumer, Éditions Larousse, 950 pages. Laurent Raphaël