Du 24 au 26 août

C'est entendu: en plus d'un charisme à toute épreuve et d'une filmo jamais fatiguée, Benoît Poelvoorde possède désormais son festival littéraire. La chose peut surprendre, sa mise en oeuvre n'en a pas moins fait ses preuves. En ao...

C'est entendu: en plus d'un charisme à toute épreuve et d'une filmo jamais fatiguée, Benoît Poelvoorde possède désormais son festival littéraire. La chose peut surprendre, sa mise en oeuvre n'en a pas moins fait ses preuves. En août prochain, L'Intime festival en sera déjà à sa sixième édition. Son propos? Faire vivre la littérature au travers de lectures et d'entretiens. L'édition 2018 promet ses moments de grâce. Mathieu Amalric y lira Des jours sans fin de l'Irlandais Sebastian Barry, Isabelle Nanty le merveilleux La Porte de Magda Szabo, Marie Gillain le premier roman ( Fugitive parce que reine) de Violaine Huisman. Parmi les auteurs invités, on comptera les Belges Lize Spit (le phénomène Débâcle) et Hedwige Jeanmart (le très beau Blanès), mais aussi David Szalay ( Ce qu'est l'homme, finaliste du Man Booker Prize), Francis Tabouret (l'étonnant Récit d'une traversée) ou Grégoire Bouillier (le titanesque LeDossier M). Le festival donnera aussi carte blanche aux " Pic Pic" Stéphane Aubier et Vincent Patar, ainsi qu'au musicien Dominique Dalcan. La littérature sous toutes ses formes.