Du 23 au 25 août

Chapitre 7 pour l'Intime festival initié par l'acteur Benoît Poelvoorde à Namur. On y annonce la lecture des romans Un membre permanent de la famille de Russell Banks (par Niels Arestrup), Trouble de l'Anversois Jeroen Olyslaeghers, De pierre et d'os...

Chapitre 7 pour l'Intime festival initié par l'acteur Benoît Poelvoorde à Namur. On y annonce la lecture des romans Un membre permanent de la famille de Russell Banks (par Niels Arestrup), Trouble de l'Anversois Jeroen Olyslaeghers, De pierre et d'os de Bérengère Cournut et -ce qui devrait être un grand moment- Le Lambeau de Philippe Lançon lu par Mathieu Amalric, un habitué des lieux. Le festival proposera aussi des rencontres avec la journaliste Florence Aubenas ( En France), la Flamande citoyenne du monde Lieve Joris ( Fonny), le Belge Charly Delwart ( Databiographie, à paraître à la rentrée), les jeunes prodiges Capucine et Simon Johannin ( Nino dans la nuit). Mais aussi une discussion autour de la romancière et anthropologue Zora Neale Hurston, l'une des figures de proue du mouvement Harlem Renaissance, une carte blanche au piano de CharlÉlie Couture, la venue du photographe Gideon Mendel, auteur d'une série, Drowning world, sur l'impact du changement climatique sur les populations de la planète, celle du dessinateur et réalisateur Charles Berberian et du célèbre architecte Rudy Ricciotti, auteur de L'Architecture est un sport de combat... Un week-end rempli à ras bord.