La thérapie par robots animaliers grandit au Japon. Si bien que des projets comme Paro, une peluche de phoque réagissant au contact humain, s'exporte depuis peu sous nos tropiqu...

La thérapie par robots animaliers grandit au Japon. Si bien que des projets comme Paro, une peluche de phoque réagissant au contact humain, s'exporte depuis peu sous nos tropiques. Pensé pour soigner des troubles cognitifs et comportementaux, Paro affiche des traits marqués qui ne sont toutefois pas au goût de tous. Le Qoobo de Yukai Engineering se montre par contre plus neutre, misant sur une épure esthétique pour apaiser son propriétaire. Présenté au CEATEC de Tokyo, ce coussin doux et pelucheux commence à frémir lorsqu'on le caresse un certain temps. Surprise du chef? L'oreiller se termine d'une queue qui bat la mesure avec plus ou moins d'entrain selon l'attention de son propriétaire. Décliné en gris ou brun, le Qoobo avance avec cet appendice "un outil de communication universel". Premiers ébats l'année prochaine, aux environs de 100 euros. http://qoobo.info M.-H.T.