Avec un trésor de guerre estimé à 9,26 millions d'euros de revenus pour 2021, le sport électronique contamine notre quotidien et, bientôt peut-être, le design automobile. Cupra, la récente marque sportive de Seat dévoil...

Avec un trésor de guerre estimé à 9,26 millions d'euros de revenus pour 2021, le sport électronique contamine notre quotidien et, bientôt peut-être, le design automobile. Cupra, la récente marque sportive de Seat dévoilait ainsi récemment un UrbanRebel Concept dont le design salue directement le gaming et par-delà l'e-sport. D'un large spoiler serti d'un LED intégré à une couleur caméléon virant entre le vert et le violet, ce concept de citadine électrique survoltée semble s'être échappé de hits multi-joueurs comme Rocket League ou TrackMania. Cette approche jamais vue dans le monde automobile entend séduire la génération Z. Mais Cupra n'est pas la seule à jeter des ponts entre gaming et bagnoles. L'apparition de projets de volants interchangeables, du PC à un (vrai) tableau de bord chez Porsche et Bentley en témoigne. Ou comment le jeu vidéo se présente comme un outil qui tombe à pic pour une industrie automobile qui, entre électrification, autonomie partielle, nouveaux modes de consommation et digitalisation des cockpits, a un besoin urgent de bouleversement.