"C'est tout un art, en prison, de feindre le sommeil, surtout quand arrive quelqu'un de nouveau." Il en va de même en littérature. En 2004, sous l'emprise de la drogue, Curtis Dawkins tue un homme au cours d'un braquage improvisé. Condamné à perpétuité, il entraîne le lecteur à sa suite, ...