"Cette crise cardiaque fut étrange... la peur est une chose étrange. Je savais bien que j'avais trop travaillé. J'avais déjà été prévenu. Mais j'ai toujours trop travaillé. Je sortis de scène à la fin du deuxième acte. J'étais brûlant et j'avais du mal à reprendre mon souffle. Mais je savais que j'étais fatigué. "

de James Baldwin, éditions Folio, traduit de l'anglais (États-Unis), 576 pages.