Il y a 50 ans à la Monnaie, Jacques Brel signait la version française de Man of la Mancha, comédie musicale créée à Broadway et inspirée du célèbre roman de Cervantès. Dans le rôle du chevalier errant défiant les moulins à vent, le chante...

Il y a 50 ans à la Monnaie, Jacques Brel signait la version française de Man of la Mancha, comédie musicale créée à Broadway et inspirée du célèbre roman de Cervantès. Dans le rôle du chevalier errant défiant les moulins à vent, le chanteur belge immortalisait La Quête et son inaccessible étoile. En cette année jubilaire, qui est aussi celle des 40 ans de la disparition de Brel, la Monnaie et le KVS remontent cette version "musical" de Don Quichotte, au moment même où le personnage est revenu à la surface grâce au film de Terry Gilliam. Avec comme figure de proue Filip Jordens, qui n'a cessé de rendre Hommage à Brel dans son tour de chant au succès retentissant. À la barre du projet, le duo Michael De Cock (directeur du KVS) et Junior Mthombeni ( Malcolm X, Rumble in da Jungle) promet une production très imprégnée par le Bruxelles d'aujourd'hui. À Charleroi, l'Ancre fêtera elle aussi Brel avec un Grand Feu (du 09 au 19/10), sélection de textes parmi les moins connus portés par le rappeur Mochélan ( Nés poumons noirs) à la voix et Rémon Jr à la musique, dans une mise en scène de Jean-Michel Vanden Eeyden.