C'est en pénétrant dans la cour que partagent trois familles démunies que la grande romancière sénégalaise Aminata Sow Fall relate les parcours de chacune d'elles après qu'elles ont été dispersées à cause d'une situation économique désastreuse. Les aléas de la vie les ré...

C'est en pénétrant dans la cour que partagent trois familles démunies que la grande romancière sénégalaise Aminata Sow Fall relate les parcours de chacune d'elles après qu'elles ont été dispersées à cause d'une situation économique désastreuse. Les aléas de la vie les réuniront cependant afin de bannir la haine, haïr la guerre, privilégier la philosophie et lutter contre le maître absolu -l'argent-, contre la paresse et le manque d'estime de soi. Bien sûr, elle sublime la réalité quand elle nous présente des amitiés indéfectibles, une solidarité qui contrarie notre égoïsme occidental, une foi inconditionnelle dans la vie, une tendresse familiale débordante. Mais on a envie d'y croire. Le seul mensonge noble est " l'Art qui peut nous guérir contre les haines, les hostilités, la crétinisation". Et quand elle rappelle " les principes fondamentaux méthodiquement éprouvés, forgés et transmis pour façonner l'être humain dans le respect des valeurs cardinales qui garantissent le "diom", la dignité et l'honneur", l'auteure nous gratifie d'une magnifique leçon de vie. Lorsqu'on referme le livre, on se sent ravivé par l'espoir d'un avenir meilleur pour l'Afrique. Au-delà de la réflexion, Aminata Sow Fall nous offre aussi un véritable moment de bonheur poétique et de plaisir des sens.