"Butterfly 3000"

Ça faisait longtemps, tiens... Trois mois et demi après la sortie de L.W., les chevelus de King Gizzard & The Lizard Wizard dévoilaient le 11 juin ...

Ça faisait longtemps, tiens... Trois mois et demi après la sortie de L.W., les chevelus de King Gizzard & The Lizard Wizard dévoilaient le 11 juin un nouvel album tout beau tout neuf (le 18e en neuf ans, rien que ça). Ceux qui reprochaient aux Australiens de rester dans leur zone de confort avec leurs deux derniers disques en seront pour leurs frais. Sur Butterfly 3000, Stu Mackenzie et ses sbires dégainent les synthétiseurs midi et plongent dans un univers accueillant aux douces effluves électroniques. Shiny happy people, comme chantait REM? Un antidote à la morosité ambiante doublé d'un disque pop et solaire dans lequel il fait bon papillonner. Pas sûr que ça plaise à tous les fans de la première heure.