Présentée à la première édition de CanneSeries au printemps dernier, au moment même de sa première diffusion aux États-Unis, Killing Eve porte la marque de sa créatrice, Phoebe Waller-Bridge. Dans un grand éclat de rire s...

Présentée à la première édition de CanneSeries au printemps dernier, au moment même de sa première diffusion aux États-Unis, Killing Eve porte la marque de sa créatrice, Phoebe Waller-Bridge. Dans un grand éclat de rire sardonique, l'actrice et réalisatrice anglaise, à qui le monde ne pourra jamais être assez reconnaissant de lui avoir offert la série comique/caustique Fleabag, poursuit ici son exploration de la condition féminine à travers une irrésistible histoire d'espionnage. Killing Eve rassemble Sandra Oh (Dr. Yang dans Grey's anatomy) et la jeune Jodie Comer. La première est Eve, analyste américaine pour les services secrets anglais, quinqua en bore-out qui rêve de terrain et d'action. D'atroces circonstances vont la lancer aux trousses de Villanelle (Comer), froide et vicieuse tueuse à gages qui va se retourner contre sa poursuivante. Là n'est pas le dernier rebondissement de cette comédie noire qui se rit du dérisoire et de l'horreur et, une fois encore, nous offre de merveilleux rôles féminins, loin des assignations habituelles.