" Objets inanimés, avez-vous donc une âme?" Éminemment cinématographique, la question est passionnante en soi. Si, visuellement, elle ne manque pas toujou...

" Objets inanimés, avez-vous donc une âme?" Éminemment cinématographique, la question est passionnante en soi. Si, visuellement, elle ne manque pas toujours d'allure, la réponse apportée à l'écran par la Belge Zoé Wittock souffre par contre d'un cruel déficit de personnalité, ce portrait d'une jeune femme introvertie (Noémie Merlant) amoureuse d'une attraction foraine ne sachant jamais très bien sur quel pied danser. Drame social? Fantaisie débridée? Under the Skin du pauvre? On aurait en tout cas eu envie d'un film plus fou, moins embourbé dans cette espèce de plate dichotomie entre réel et fantasmé. Raccord en cela avec son attraction, Jumbo tourne rapidement en rond.