"Aviary"

L'entrée en matière est björkienne, inquiétante, tumultueuse. Une espèce de cacophonie stridente aux violons bruitistes. S'ensuit le rép...

L'entrée en matière est björkienne, inquiétante, tumultueuse. Une espèce de cacophonie stridente aux violons bruitistes. S'ensuit le répétitif Whether, croisement entre Juana Molina et Cate Le Bon... Julia Holter n'est pas une fille facile à suivre mais s'aventurer sur ses pas et s'y agripper garantit un voyage singulier. Le périple avec Aviary dure plus d'une heure et demie. Une heure et demie (quinze morceaux) d'évasion spatiale, expérimentale et médiévale. Une heure et demie d'aventure sonore, d'exploration introspective et de questionnement artistique. Cérébral, exigeant mais définitivement intriguant et fascinant.