Drame de Zhang Yimou. Avec Gong Li, Li Baotian, Li Wei. 1990.
...

Drame de Zhang Yimou. Avec Gong Li, Li Baotian, Li Wei. 1990. 9 Avant de rentrer dans le rang et de devenir un artiste (brillamment) décoratif, apprécié du pouvoir chinois (1), Zhang Yimou fut un jeune cinéaste audacieux, passionnant, défiant les tabous avec une force rare. Après Sorgho rouge (1988), évoquant la guerre sino- japonaise des années 1930 avec une cruauté fulgurante, il réalisait ce Ju Dou érotique et violent, aux images férocement sensuelles. Dans la Chine des années 1920, une jeune femme y est achetée comme épouse par un vieil homme pervers, dont elle aimera le fils adoptif, lui aussi martyrisé par le mari sadique. Dans le creuset torride d'un huis clos étouffant, Zhang Yimou fait brûler ses images et magnifie sa splendide interprète Gong Li. Avec elle, il formera un couple symbole de contestation... avant de se limer les dents et de devenir un réalisateur au style élégant mais vidé de substance. (1) Il mit en scène la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin (2008), en remplacement d'un Steven Spielberg qui avait renoncé au job pour dénoncer les violations des droits de l'homme par le régime L.D.