"Anne"

La démarche du Canadien Joseph Shabason peut désarçonner. Connu notamment pour ses collaborations avec Destroyer (son saxophone hante le soft-rock majeur de l'album Kaputt), Shabason compose une musique planante, quelque part entre le jazz de salon et l'ambient cotonneuse. De quoi en effrayer plus d'un? D'autant que le musicien en rajoute volontiers en trempant ses mélancolies dans des synthés eighties ( I Thought That I Could Get Away with It, November)... Rapidement, il intègre cependant des éléments extérieurs plus concrets: field recordings ( Forest Run), samples vocaux ( Toh Koh) et surtout des extraits d'interviews avec sa propre mère ( Anne, donc) donnant à ses morceaux une tout autre dimension, à la fois intime et universelle.

Distribué par Western Vinyl.

7