"Rare Birds"

Comment raconter encore une relation amoureuse morte et le syndrome post-traumatique qui suit? Le propos est aussi vieux qu'Elvis mais Wilson s'arrê...

Comment raconter encore une relation amoureuse morte et le syndrome post-traumatique qui suit? Le propos est aussi vieux qu'Elvis mais Wilson s'arrêterait plutôt à un formalisme inspiré des années 70-80: le Floyd, Talk Talk ou Dire Straits période Private Investigations. Parfums que le producteur du dernier Father John Misty -c'est lui aussi- injecte dans des mélodies filigranes racontant la séparation. Tout est ici soigné, comme en écho contemporain de rêves labyrinthiques sans que jamais la psyché blessée ne délaisse la motricité des chansons. Même si celles-ci se lovent volontiers dans des arrangements multicouches avec de " 120 à 150 pistes" (...), voilà une marée chaude sur le sujet de l'amour refroidi.