"Music for Psychedelic Therapy"

Si Jon Hopkins a marqué les esprits avec la techno tapageuse d' Immunity (2013), il a tendance ces dernières années à s'en éloigner de plus en plus. En...

Si Jon Hopkins a marqué les esprits avec la techno tapageuse d' Immunity (2013), il a tendance ces dernières années à s'en éloigner de plus en plus. En 2018, déjà, l'album Singularity avait pour but avoué de retranscrire " la montée, le pic et la libération d'une expérience psychédélique". Avec le nouveau Music for Psychedelic Therapy, l'Anglais va jusqu'au bout de ses envies ambient. Il s'est ainsi retrouvé à passer quatre jours au fond d'une grotte au milieu de la forêt amazonienne, en Équateur. Le temps de méditer et d'enregistrer une série de sons qui forment la base de son nouveau disque, censé reproduire les effets d'un trip à la kétamine. Immersif, le voyage est en effet planant. Assez fascinant même, dans son genre.