"Forfolks"

Louvoyant en permanence entre le rock le plus aventureux (l'aventure Tortoise) et les excursions jazz, Jeff Parker reste l'un des musiciens les plus passio...

Louvoyant en permanence entre le rock le plus aventureux (l'aventure Tortoise) et les excursions jazz, Jeff Parker reste l'un des musiciens les plus passionnants de la scène américaine. Après deux disques ( The New Breed en 2016 et Suite for Max Brown en 2020), complexes et touffus, il revient avec une proposition autrement plus dépouillée. La guitare, son instrument de prédilection, est au centre de Forfolks. Quelques notes mises en boucle, une nappe d'orgue discrète, sur lesquelles vient se greffer une mélodie improvisée: Parker n'a pas besoin de davantage pour accrocher l'oreille, qu'il joue l'économie (la rêverie folk-ambient de Off Om, en ouverture) ou prend le pli de s'étendre (les 10 minutes sublimes d' Excess Success).