"C'était une sorte de Jules Verne du show-business," dit l'un. "C'était un homme de la nuit. Un homme de discothèque. Un homme de clubs", raconte l'autre. En 40 ans, Jean Vanloo a touché au rock, au disco et à la techno. Il a participé à la production de plus de 200 titres, vendu 60 millions de disques et créé de nombreuses boîtes de nuit. Avant de faire danser la planète avec Born to Be Alive et de rencontrer Madonna, Vanloo était champion de natation et maître-nageur. Il faisait jouer les Small Faces, les Yardbirds, les Animals, les Kinks et Jimi Hendrix à Mouscron au Twenty Club. Le documentaire de Julien Segard raconte la création de son plus grand tube et l'histoire de Brasilia Carnaval, la mélodie écrite par l'un de ses comptables et les paroles griffonnées en une demi-heure sur une table de bistro. Mais aussi la chute, la ruine, la dépression. Un portrait déconcertant au charme suranné.

Documentaire de Julien Segard.

7