En 2017, Jane Birkin se repenchait sur le patrimoine Gainsbourg, en mode symphonique. Avec pertinence et élégance, ma...

En 2017, Jane Birkin se repenchait sur le patrimoine Gainsbourg, en mode symphonique. Avec pertinence et élégance, mais semblant s'accrocher aux anciennes chansons comme à des balises, après une décennie, il faut bien le dire, particulièrement éprouvante (la maladie, la mort de sa fille Kate). Trois ans plus tard, elle revient cette fois avec des chansons originales -les premières depuis Enfants d'hiver en 2008. À ses côtés, Étienne Daho et Jean-Louis Piérot l'ont aidée à accoucher de ce qui est présenté comme son album le plus intime.