Sint-Niklaas. Le King George. C'est dans un bar trendy bio avec de la bouffe équilibrée sur le bar, de la vieille soul dans les baffles et des végétaux au plafond que Jan Verstraeten a fixé rendez-vous. Ce n'est pas vraiment un habitué des lieux mais, il le dit lui-même, c'est le seul endroit ouvert en ville. Puis aussi, dans le fond, là où il a donné, avant que les lieux ne soient rénovés, son premier concert, adolescent, quand il baignait dans la scène punk hardcore. " J'ai eu pas mal de groupes. Dead Rats, Violent Solutions... Le batteur qui m'accompagne en était le chanteur. Mais le nom du band ne plaisait pas à ses parents. On n'a pas duré bien longtemps."
...