Trois jours après l'assassinat de John F. Kennedy, sa veuve, Jackie, exige et obtient que le cercueil du président soit porté par des soldats blancs et noirs. Ce 25 novembre 1963, c'est l'air de rien un mini-s...

Trois jours après l'assassinat de John F. Kennedy, sa veuve, Jackie, exige et obtient que le cercueil du président soit porté par des soldats blancs et noirs. Ce 25 novembre 1963, c'est l'air de rien un mini-séisme qui traverse les obsèques présidentielles, une étape important dans l'Histoire américaine, tant la ségrégation raciale est une donnée avec laquelle compose encore une bonne part de la société civile et politique. Jackie Kennedy a fait bien plus qu'acter symboliquement, ce jour-là, l'égalité entre Noirs et Blancs. C'est l'aboutissement logique d'un combat que la première dame n'aura eu de cesse de mener durant le mandat de son époux. Trop souvent ramenée à nos souvenirs pour, son glamour, Jackie Kennedy a pris fait et cause contre le racisme sans jamais que la publicité de ses actions ne retombent sur d'autres que celles et ceux aux coeur de la lutte. Témoignages et images d'archives rythment ce documentaire ultra classique mais étonnant en ce qu'il rend à Jackie Kennedy son vrai relief.