"Injury Reserve"

À côté de la grosse soupe, des beats tout pourris et de l'autotune généralisé, il reste un hip-hop imaginatif, plus ou moins underground, plus ou moins anarchiste. Des rappeurs qui n'ont pas abandonné toute ambition musicale. Basé à Los Angeles mais originaire de Phoenix, le trio Injury Reserve est de ceux-là. Il mêle l'expérimentation industrielle au old school et invite Freddie Gibbs, JPEGMAFIA et Cakes da Killa... Ces mecs qui avaient intitulé leur première mixtape Live from the Dentist Office (2015) ramènent aujourd'hui leur fraise pour détartrer le genre avec leur premier album officiel. On pense Death Grips, Earl Sweatshirt, années 90... Dommage qu'ils se perdent un peu sur la longueur.

Rap Distribué par Loma Vista.

7