Nommé aux Oscars aussi bien dans la catégorie du Meilleur documentaire que dans celle du Meilleur film étranger, Honeyland conjugue la spécificité du cinéma...

Nommé aux Oscars aussi bien dans la catégorie du Meilleur documentaire que dans celle du Meilleur film étranger, Honeyland conjugue la spécificité du cinéma du réel sur le mode universel des grands mythes anciens. Suivant une modeste apicultrice macédonienne qui continue à récolter le miel de manière traditionnelle mais dont le mode de vie harmonieux se voit menacé par l'arrivée de voisins trop gourmands, cet objet plastiquement époustouflant, tourné sur une période de trois ans, monté à partir de près de 400 heures de rushes, fonctionne en effet à la manière d'une allégorie limpide des profonds déséquilibres que l'homme a pu faire peser sur la nature par simple appât du gain. Du très grand art!