Hommage au cinéaste dominicain Jean-Louis Jorge, auteur au mitan des années 70 de deux films culte, La serpiente de la luna de los piratas et Mélodrame (ce dernier pré...

Hommage au cinéaste dominicain Jean-Louis Jorge, auteur au mitan des années 70 de deux films culte, La serpiente de la luna de los piratas et Mélodrame (ce dernier présenté à Cannes), Holy Beasts accompagne dans les Antilles une diva vieillissante, Vera V. (Géraldine Chaplin), venue mettre en scène un projet inachevé du réalisateur, assassiné en 2000. Un tournage hanté qui se heurte bientôt à des difficultés inextricables, la réalité n'en finissant plus de se dérober dans la poursuite illusoire des souvenirs. La matrice d'une oeuvre insolite -on y croise encore Udo Kier jouant les vampires- que les extraits des films de Jorge, avec leur kitsch en glamourama, achèvent d'envelopper d'une atmosphère étrange. Une curiosité.