C'est l'un des plus grands scandales de l'Histoire du cinéma. Le 4 avril 1958, Cheryl Crane, quatorze ans, entend le violent mafioso Johnny Stompanato hurler sur sa mère avec laquelle il entreti...

C'est l'un des plus grands scandales de l'Histoire du cinéma. Le 4 avril 1958, Cheryl Crane, quatorze ans, entend le violent mafioso Johnny Stompanato hurler sur sa mère avec laquelle il entretient une relation tumultueuse. Il a déjà menacé de la supprimer. L'adolescente se jette sur lui et le tue d'un coup de couteau. Héroïne du fait divers, la mère en question n'est autre que Lana Turner, une actrice née dans un trou perdu de l'Idaho et devenue un sex-symbol pour tout le monde excepté pour elle-même. Ce documentaire raconte la comédienne alcoolique et suicidaire. La collectionneuse d'époux et d'amants. Sa participation à l'effort de guerre et ses avortements... Images d'époque, extraits de films et témoignages (notamment celui de sa fille) rythment un portrait d'un autre temps. Un docu intéressant, qui ne manque pas de charme mais que le débit et le ton de Frédéric Mitterrand finissent par rendre franchement irritant.