Du 19 au 24 août

Un festival urbain, à dimensions modestes, qui envisagerait la ville comme un grand terrain de jeu musical: l'idée n'est pas neuve, elle a même eu tendance à essaimer ces dernières années. Dans le genre, le Hide & Seek est toutefois celui qui, à Bruxelles, relève probablement le mieux le défi. Avec sa couleur world music, il continue en effet de dégoter de nouveaux lieux réellement insolites où se poser. Derrière l'initiative, on retrouve Muziekpublique, qui, durant toute l'année, propose des cours et des concerts orientés musiques traditionnelles du monde. Avec Hide & Seek, il prolonge le plaisir en imaginant une dizaine de concerts, dans des espaces cachés et/ou inhabituels de Bruxelles. Les premiers noms seront annoncés fin juin. Mais déjà, le festival itinérant a prévu de se "perdre" dans des endroits comme " un dépôt technique de la Stib, la méga usine de tri textile des Petits Riens, un ancien club libertin, le cercle des arbalétriers de Saint Georges" ou encore " le très sélect cercle royal gaulois".

Où: Un peu partout dans Bruxelles.

Avec: Programmation non communiquée

Infos: www.muziekpublique.be